• Jephte Guillaume Presents Erol Josue : Papa Loko
  • The Brand New Heavies - I Don't Know (Why I Love You)
  • Gagner 3 Albums "Africa for Africa" de Femi Kuti
  • Story of Re-Edit !!! + vidéo
  • Jeu Concours Massive
  • Jazz Al Dente : jazz et recettes de cuisines transalpines
Drum-bass. Entrée, Plat, Dessert pour les oreilles, Thé offert !

Devenez partenaires de Drum-bass

Drum-bass, le magazine qui groove dans ta cuisine

Le top 5 de la rédaction : SoulBrotha les albums phares de l’année 2008

Commenter
Le top 5 de la rédaction : SoulBrotha

En 5 titres, 5 albums, 5 chemins, 5 découvertes, découvrez le top 5 des meilleurs disques de l’année 2008 présenté par la rédaction de Drum-bass. Soul Brotha, le dernier arrivé dans la team nous présente sa selecta de 2008.

Les tops albums des autres rédacteurs :

Le top 5 2008 de SoulBrotha

1 - J*Davey - The Beauty In Distortion / The Land Of The Lost (Soul/Funk/Electro/Pop) On connait J*Davey depuis un petit moment déjà mais ce double album est leur première sortie officielle. Il regroupe les principaux travaux du groupe composé de Miss Jack Davey et Brook D’Leau. Ce groupe venant de Los Angeles nous propose ici un son totalement novateur fait d’une synthèse moite et sensuelle de Soul, Pop et Electro dans une ambiance psychédélique absolument folle. Ce double album est un bijou alternant bangers imparables et morceaux plus posés à l’ambiance brulante.

Ce groupe et la musique qu’ils proposent apparaissent comme l’aboutissement de ce que l’on peut appeler la "Génération Kanye West", ces artistes de Black Music n’ayant pas peur de briser les formats et de revendiquer des influences du coté du Rock ou des Musiques Electroniques. D’autres albums plus que valables sont sortis dans un passé récent (le groupe Heavy ou encore la chanteuse suédoise Kissey Assplund par exemple) mais ce premier disque consacre J*Davey comme une sorte d’icône de cette nouvelle tendance vouée à se développer.

Un premier véritable album (pour le compte de la Warner) est prévu pour le courant de l’année 2009, il devra confirmer ce que l’on a entrevu dans ces deux galettes massives et d’ores et déjà cultes.

2 - N*E*R*D* - Seeing Sounds (Pop/Rock) Troisième album pour le groupe des Neptunes (Pharrell Williams et Chad Hugo, accompagné ici par Shay) et probablement le meilleur. Il synthétise à merveille les travaux des deux premiers opus dans un ensemble Pop/Rock cohérent et très solide. On retiendra de cet album la maitrise musicale de ce groupe insaisissable et de nombreux tubes imparables ("Everyone Nose", "Spazz", "Happy"...).

Si les Neptunes ne sont pas toujours au top lorsqu’ils produisent pour d’autres artistes, il en va autrement pour leur propre travaux.

3 - Q-Tip - The Renaissance (Hip Hop) Durant ces neuf dernières années, la vie n’a pas été facile pour les fans de Q-Tip : d’annulations d’albums ("Kamaal The Abstract" ou comment couper les ailes à ce qui aurait du être un album phare du Hip Hop contemporain, merci Arista) à reports, la sortie d’un deuxième solo de l’ex-leader de A Tribe Called Quest ne s’annonçait pas gagnée. Pourtant, ce "The Renaissance" est là et il est tout simple magnifique. Après toutes ces années d’expérimentations en tous genre, il revient vers le son produit avec le groupe culte (séparé en 1998). Loin d’un choix de circonstances, l’album est remarquablement produit dans une veine Jazzy Soul sublime et cohérente. Le comeback de l’année pour une des figures historiques du mouvement Hip Hop. (lire la chronique de Q-tip : The Renaissance sur Drum-bass)

4 - Jazzanova - Of All The Things (Soul/Pop) Nos amis allemands ont pris tout le monde à revers ! Un "album mélodieux" était annoncé et c’est effectivement ce que l’on trouve sur ce deuxième album. Le collectif berlinois s’est totalement détournée de sa vocation électronique pour nous fournir un album mâtiné de Pop et de Soul, rehaussé par une liste d’invité cinq étoiles (José James, Léon Ware, Phonte, Azymuth...). Un album superbe, porté des composition de haut vol mais un virage artistique qui déconcertera les fans de la première heure. (lire la chronique de Jazzanova : Of All The Things)

5 - Boom Clap Bachelors - Kort Før Dine Læber (Electronic/Ambiant) Cet étonnant groupe suédois est l’auteur d’un album surprenant, aérien et totalement planant. La grande sensibilité de ce premier opus heurte et fait vraiment un bien fou. Ces longues nappes de synthé sont tout simplement magnifiques.

Coup de coeur , Electro , Electro-Groove , experimental , Funk-Jazz , Hip-Hop , News

Sois le premier à commenter

Fanpage facebook

A propos du site

Amateurs, connaisseurs, artistes, dj's ou internautes curieux de musiques nouvelles se croisent sur le magazine créé en 2000 par danYdan.
Drum-bass est un magazine collaboratif qui propose une information pointue et exhaustive sur la musique électronique et plus particulièrement sur les musiques broken beat et future jazz. Le magazine vit au rythme des concerts, des sorties de nouveaux albums et des rencontres avec les artistes.

Plus d'infos sur les rédacteurs du site.