• Jeu Concours Métis Ta Zik
  • 7 Samurai : Panoptikum Remix Ep
  • Count Bass D : L7
  • V/A - Hefty 10 Digest and Prefuse 73 Mixtape / History Is Bunk Parts 1 - 2
  • "Soul" mais pas très "Renaissance" pour Allen Hoist
  • Roy Hargrove au Strasbourg Jazz Festival + vidéos
Drum-bass. Entrée, Plat, Dessert pour les oreilles, Thé offert !

Devenez partenaires de Drum-bass

Drum-bass, le magazine qui groove dans ta cuisine

Third Shot : The Way You Smile When You Leave + vidéo

Commenter
Third Shot : The Way You Smile When You Leave + vidéo

Third Shot, c’est avant tout Lisa Spada et Gaël Maffre. Lisa chante (elle tourne depuis déjà pas mal d’années sur les scènes Soul parisiennes), Gaël joue de la contrebasse et produit les morceaux. Ca fait un petit moment que l’on entend parler de cette formation (de passage au Festival Contre Temps en juin 2008), la plupart des gens évoquant un groupe Electro-Soul (un terme ma foi bien énigmatique). C’est avec une certaine curiosité que je lance l’écoute de cet album et me retrouve face à un joli petit bijou de Nu-Jazz.

En effet, il s’agit là d’un véritable album dans la plus pure tradition du style Nu Jazz, on y trouve des éléments électroniques (les rythmiques surtout) mais aussi des instruments appartenant typiquement au Jazz (contrebasse, trompette...). A la première écoute, on ne peut s’empêcher de faire des comparaisons avec le son des artistes du label allemand Sonar Kollektiv (le meilleur en la matière), il y a du Micatone en Third Shot, très clairement. On retrouve chez Lisa et Gaël cette capacité à produire un son à la fois Jazzy, classieux mais aussi électronique et, ainsi, terriblement moderne.

Lisa Spada a une voix absolument remarquable. Dans ce genre d’albums qui font la part belle aux vocalistes de talent, elle assure très bien ses prestations avec sa voix puissante et élégante. On peut notamment s’en rendre compte sur "Fairy Tales" ou sur le magnifique "Secret". Gaël Maffre nous dévoile lui aussi de grandes capacités sur les morceaux de cet album : ses productions se placent dans une veine Nu Jazz très classieuse et stylée. Le mélange des genres que nécessite ce genre musical n’est pas toujours simple à réussir mais "The Way You Smile When You Leave" réussi le tour de force de se mettre au niveau des meilleurs artistes du genre à ce niveau là aussi.

Le seul véritable défaut que l’on peut imputer à cet album, c’est qu’il n’est pas assez homogène ou peut être qu’il l’est trop en fait. On traverse parfois des moments où le son reste très agréable mais devient un peu moins marquant. "Muse" (entièrement instrumental) marque une sorte de temps d’arrêt au milieu de la progression de l’album. C’est un très beau morceau, un peu contemplatif, qui fait office de rupture si bien qu’il est un peut être un peu difficile après de repartir dans la dynamique de l’album.

Ceci étant dit, ce menu défaut est bien peu de chose comparé au plaisir que procure l’écoute de "The Way You Smile When You Leave". Ce premier album de Third Shot inaugure d’une certaine façon le Nu Jazz en France : les allemands sont les maitres en la matière, les anglais ne se débrouillent pas mal non plus (4Hero, Reel People...) mais c’est bien la première fois qu’une formation hexagonale arrive à donner le change en proposant un album élégant, marquant et novateur.

Third Shot en live à l’OPA

Electro-Groove , Funk-Jazz , Future-Jazz , Video

Sois le premier à commenter

Fanpage facebook

A propos du site

Amateurs, connaisseurs, artistes, dj's ou internautes curieux de musiques nouvelles se croisent sur le magazine créé en 2000 par danYdan.
Drum-bass est un magazine collaboratif qui propose une information pointue et exhaustive sur la musique électronique et plus particulièrement sur les musiques broken beat et future jazz. Le magazine vit au rythme des concerts, des sorties de nouveaux albums et des rencontres avec les artistes.

Plus d'infos sur les rédacteurs du site.