• Jedi Mind Tricks - Servants in Heaven, Kings in Hell
  • Ben Westbeech and Dj Die : Get Closer
  • The Bug : Poison d'Art
  • Jazzistic #11
  • Pace Won presents Team Won + vidéo
  • Jeu Concours Here I Come
Drum-bass. Entrée, Plat, Dessert pour les oreilles, Thé offert !

Devenez partenaires de Drum-bass

Drum-bass, le magazine qui groove dans ta cuisine

Ghana Special : Modern Highlife, Afrosounds & Ghanaian Blues 1968-1981

Commenter
Ghana Special : Modern Highlife, Afrosounds & Ghanaian Blues 1968-1981

Après son premier Ghana Soundz c’est encore au Ghana que nous emmène Miles Cleret avec la compilation de deux CD Ghana Special sur le label Soundway Records.

The Mercury Dance Band rappellent encore les big bands joyeux et jazzys des années 50/60s par sa section de cuivres dans Kai Wawa. La guitare se fait groove et psychédélique sur des cuivres à l’Ethiopienne avec Christy Azuma & Uppers International et leur Din Ya Sugri, laissant après la flûte au saxophone un bon solo annonçant Féla Kuti, (présent au sein des Basa Basa Soundz dans Dr.Solutsu), et cette compilation montre que Fèla avait beaucoup d’imitateurs ou de précurseurs, comme le chanteur des Big Beats dans Mi Nsumõõ Bo Dõnn, le très funky Gyedu-Blay Ambolley & his Creations aux cuivres free sur le groove, ou la jungle surchauffée de Pagadeja dans Tamale. Si les cuivres high life subsistent, ils se libèrent dans les solos. Houglas Sorowonko fait penser à James Brown jammant avec un groupe de fanfare Africain. Dans le même genre, après une batteria percussive de Carnaval, The African Brothers Band groove bien sur l’orgue et la guitare dans Wompe Masem.

African Brothers Band (International) : Ade Aye Me

Mais c’est surtout l’avènement des groupes modern high life à guitares (jusque considérée comme la musique des pauvres) comme le T.O. Jazz déjà plus minimaliste avec sa guitare et la voix dans Owuo Andaade Me, ou Pa Steele & his African Brothers. Ils ajoutent une portée plus sociale et proche du Blues. Le Blues Africain rural est d’ailleurs représenté par You Can Go de Bokoor Band et son harmonica Dylanien. Le répertoire vocal sacré et spirituel et sa sérénité est présent avec St Peter & the Holymen, aux vocaux très gospels, proches des chorales sud-Africaines sur la guitare plus moderne pour le côté sixties et les percussions roots dans BofooBeye Abowa Den. Les groupes vocaux profanes des rues sont représentés par les City Boys Band et leur prêche proto-hip hop en talk-over sur Nya Asem Hwe.

Autre groupe vocal, Hedzoleh Sounds fait son entrée chez Soundway avec Edinya Benya à la guitare très 60ies à la Buckets Of Rain de Bob Dylan sur des percussions véloces et Omusus Da Fe M’musu plus dans le style de Fèla en plus drôle grâce aux percussions, guimbardes et ressorts. Ce groupe a enregistré avec Hugh Masekela (musicien Sud-Africain de Myriam Makeba), et leur premier album oublié ressortira sur le label dans quelques mois. Certains de ces jeunes groupes lorgnent vers le Rock psychédélique Américain en y ajoutant leur manière plus roots, comme The Barbecues qui font griller avec une bonne rythmique sur les braises claviers électriques en transe des réminiscences de la Black Magic Woman de Carlos Santana dans la guitare d’Aaya Lolo. Egalement sous influence Soul, Asaase Ase rappelle un peu dans Oyana SuaEfir. le Bob Marley des premiers Wailers à la mode Motown The Swwet Talks louchent aussi vers la Jamaïque avec leur chanteur très riddim roots dans Akampanye Dans le même genre Soul sentimentale, Kyeremanteng Atwede & The Kyeremanteng Stars promet de mourir pour Christana dans I Go Die For You. D’autres, comme K. Frimpong & His Cubanos Fiestas dans Kyenkyen Bi Adi M’Awu s’inspirent de la Rumba Cubaine passée au Congo. Les vocaux de Sei Nazo de Dr K. Gyasi & His Noble Kings rappellent un peu le Manisero des Cubains relooké d’un orgue à la Doors ou la Fania dans Noble KIngs (Yako Aba).

L’orgue est d’ailleurs aussi à l’honneur, psychédélique et space 70ies sur un fond de cuivres et percussions chez Vis-à-vis dans Obi Ogye Me Defo, tandis que The Ogyatama Show Band allient avec bonheur groove dans le rythme et Soul des vocaux sur un orgue psyché 60ies dans l’excellent You Monopolise Me, comme Booumbaya dans leur titre éponyme du même nom Dans un genre plus underground britannique, The Cutlass Dance Band allient dans Hwe Hwe Mu Yi Mpena une rythmique avec guitare très Rock psyché garage à la Pretty Things à l’exotisme des vocaux et chantent aussi en anglais Them go Talk To You, entre Fèla et un groupe vocal psyché. Sawwaba Soundz est aussi bon groupe vocal psyché entre Beatles et Beach Boys à l’Africaine dans Owuo. The Wellis Band est aussi sous l’influence Anglaise des années 60s dans leur Bindiga.

Oscar Sulley & The Uhuru Dance Band - Bukom Mashie

Déjà moins obscurs grâce au premier Ghana Soundz, les amateurs retrouveront avec joie Bebo Taylor dans un registre plus Latin Soul par ses saxophones, cuivres et percussions pour Twer Nyame. Dans le second disque, ils retrouveront également The Uhuru Dance Band dans Yahy ia Mu et Honey & The Bees Band dans Sisi Mbon. Les cinéphiles retrouveront aussi avec plaisir Bukom d’Oscar Sulley’s Nzele Soundz découvert dans cette compilation et repris dans le film Le Dernier Roi D’Ecosse.

Comme toutes les compilations Soundway, Ghana Special offre un autre point de vue rafraîchissant sur les années 60s et 70s dont on croit parfois avoir fait le tour, vu de l’effervescence créative et du vent de liberté du Ghana, avant la crise financière de l’industrie du disque qui réduisit les musiciens au chômage. De quoi vous réchauffer cet hiver...

Afro-Beat , Funk-Jazz , Roots , Video , Vieux-Son

Sois le premier à commenter

Fanpage facebook

A propos du site

Amateurs, connaisseurs, artistes, dj's ou internautes curieux de musiques nouvelles se croisent sur le magazine créé en 2000 par danYdan.
Drum-bass est un magazine collaboratif qui propose une information pointue et exhaustive sur la musique électronique et plus particulièrement sur les musiques broken beat et future jazz. Le magazine vit au rythme des concerts, des sorties de nouveaux albums et des rencontres avec les artistes.

Plus d'infos sur les rédacteurs du site.