• Phohat : Intellegenti Pauca
  • Jephte Guillaume Presents Erol Josue : Papa Loko
  • Kenny Larkin : Keys, Strings & Tambourines
  • Various Artists : Soulab's Fall Winter 2008
  • Pimps Of Joytime : Funk Fixes & Remixes + vidéo
  • Bugz In The Attic : Don't Stop The Music
Drum-bass. Entrée, Plat, Dessert pour les oreilles, Thé offert !

Devenez partenaires de Drum-bass

Drum-bass, le magazine qui groove dans ta cuisine

L’album de Flying Lotus "Cosmogramma"

Commenter
L'album de Flying Lotus "Cosmogramma"

Vite, je dois écrire cette chronique le plus vite possible avant que l’envie me passe. Cet album tourne en boucle dans mes oreilles depuis à peine 24 heures et je l’adore déjà. Il aura fallu l’insistance appuyée de mon ami Ju (décidément dans tous les bons coups musicaux) pour y jeter une oreille et ne plus la décoller depuis.

La vidéo de Flying Lotus : "Recoiled"

Flying Lotus est, lui, allé créer autre chose : une œuvre, tout simplement

FlyLo on connait un peu ici depuis ma chronique hasardeuse de "Los Angeles" à l’été 2008. Il est toujours le neveu d’Alice Coltrane et son truc, c’est toujours l’abstract Hip Hop expérimental et perché. Il a aussi récemment produit trois morceaux pour l’énorme "Blackmagic" de José James en étant un peu décevant (même si un morceau comme "Code" possède quelque chose d’assez fascinant).

Bref, oui, pas un grand enthousiasme pour votre serviteur à l’heure d’écouter "Cosmogramma". Il y en a un peu marre de tous ces producteurs qui produisent des albums instrumentaux, tout le temps, sans vraiment conceptualiser la chose et tomber, donc, très souvent dans l’ennui. Flying Lotus est, lui, allé créer autre chose : une œuvre, tout simplement.

Ce disque est réfléchi, pensé et préparé avec un grand soin et on retrouve donc une grande homogénéité tout le long de ces 18 pistes. A ce niveau là, il est compliqué de parler de Hip Hop ou même d’une forme musicale connue, on se retrouve dans des ambiances électroniques complexes et fascinantes, flirtant parfois avec la Soul ("Zodiac Shit") ou l’Electro Ambiant (notamment sur le monumental "Do The Astral Plane").

Les premières écoutes sont un peu laborieuses, tout ça semble quelque fois partir dans tous les sens et parait un peu trop bruyant mais, en insistant, on découvre un album très construit, un voyage en plusieurs étapes vers des ambiances psychédéliques et folles. Tout ça est bien trop sublime pour être décrit et démonté pièce par pièce. A un moment, il s’agit de franchir le pas, d’écouter et de se laisser porter.

Jusqu’ici, j’avais un peu de mal à comprendre la hype Flying Lotus, plus maintenant.

Electro , experimental , Hip-Hop , Video

Sois le premier à commenter

Fanpage facebook

A propos du site

Amateurs, connaisseurs, artistes, dj's ou internautes curieux de musiques nouvelles se croisent sur le magazine créé en 2000 par danYdan.
Drum-bass est un magazine collaboratif qui propose une information pointue et exhaustive sur la musique électronique et plus particulièrement sur les musiques broken beat et future jazz. Le magazine vit au rythme des concerts, des sorties de nouveaux albums et des rencontres avec les artistes.

Plus d'infos sur les rédacteurs du site.